Pour la cardiopathie amyloïde, une perspective thérapeutique spécifique