Insuffisance cardiaque à fonction systolique altérée : la fluidité sanguine ? La précocité thérapeutique ?