Mise au point

Actualités dans le cancer de l’ovaire en 2000

Mis en ligne le 01/12/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 96,43 Ko)
Amélioration de la survie des patientes traitées en premiÈre ligne L’apport du paclitaxel dans l’amélioration de la survie des cancers de l’ovaire est incontestable. Les résultats apparemment contradictoires d’ICON 3 présentés à l’ASCO 2000 ne résistent pas à l’analyse critique. On rappelle que cet essai comparait, chez 2 074 patientes, un bras TC (paclitaxel 175 mg/m2 sur 3 heures + carboplatine AUC 5 minimum) à un bras sans paclitaxel comprenant, selon les centres, carboplatine seul (C) ou CAP (cyclophosphamide-doxorubicine-cisplatine) (1).
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale