Dossier

Apport des techniques d’imagerie dans la prise en charge des patients atteints de mélanome

Mis en ligne le 17/11/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 232,40 Ko)
La technique du ganglion sentinelle renseigne sur la présence de métastases ganglionnaires occultes. L’échographie est indispensable en cas de suspicion clinique d’adénopathie métastatique. Elle est très utile pour la surveillance locorégionale (métastases satellites, en transit et ganglionnaires). Le scanner thoraco-abdominopelvien est l’examen de première intention pour la recherche de métastases et guide une biopsie si nécessaire. L’IRM est l’examen de choix pour les métastases cérébrales. La TEP-TDM au 18FDG, très sensible dans le mélanome, peut remplacer l’imagerie conventionnelle, excepté pour les métastases cérébrales et pulmonaires.
centre(s) d’intérêt
Oncologie dermatologie,
Oncologie générale
thématique(s)
Mélanome
Mots-clés