Editorial

ASCO® GU 2020 : pas de révélations, mais des actualisations des grands essais

Mis en ligne le 30/04/2020

Auteurs : P. Beuzeboc

Lire l'article complet (pdf / 72,83 Ko)

Cette édition 2020 de l'ASCO® GU n'a pas été marquée par de grandes nouvelles, mais elle nous a présenté l'actualisation des essais CHHiP, STOMP, TITAN, STAMPEDE et CARD dans les cancers de la prostate, des essais CheckMate 214, CheckMate 025 et Nivoren dans les cancers du rein, et enfin de l'étude EV-103 dans les carcinomes urothéliaux.

Il faut surtout insister, dans les cancers de la prostate, sur les communications qui ont fait le point :

  • sur l'évolution des pratiques concernant l'IRM de la prostate avant les biopsies permettant le développement des biopsies ciblées ;
  • sur l'avènement de la TEP au PSMA (prostate-specific membrane antigen), qui devrait modifier nos pratiques à la phase localisée à haut risque, ou lors de la progression biologique après traitement à visée curative, mais aussi permettre de sélectionner les patients pouvant bénéficier d'un traitement radiométabolique au PSMA couplé à un isotope ;
  • sur l'impact thérapeutique des données génomiques à la base du développement des anti-PARP et de l'immunothérapie dans des populations sélectionnées.

Pour les autres cancers urologiques, il faut surtout relever :

  • les premières données avec le MK-6482, inhibiteur oral de HIF-2α, dans les cancers du rein ;
  • les résultats de l'essai VESPER du GETUG-AFU, dans les tumeurs de la vessie localisées ;
  • ceux de l'étude de désescalade de la chimiothérapie SEMITEP dans les séminomes de stade II.

Je vous souhaite une bonne lecture !

Liens d'interêts

P. Beuzeboc déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen, Astellas, Sanofi, Bayer, BMS, MSD, Ipsen, Novartis et Roche.

auteur
Dr Philippe BEUZEBOC
Dr Philippe BEUZEBOC

Médecin
Radiothérapie
Hôpital Foch, Suresnes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie urologie