Editorial

Cancer de la prostate chez le sujet âgé : n'oubliez pas l'évaluation gériatrique !

Mis en ligne le 30/09/2019

Auteurs : Pr Stéphane Oudard

Lire l'article complet (pdf / 81,57 Ko)

Le cancer de la prostate est le premier cancer en termes d'incidence. Il survient généralement chez le sujet âgé de plus de 70 ans. Effectuer une évaluation gériatrique est de ce fait primordial pour prendre en charge de façon multidimensionnelle et pluridisciplinaire ces patients et obtenir la meilleure stratégie thérapeutique en préservant la qualité de vie.

Un grand nombre d'outils permettent aujourd'hui d'évaluer le statut gériatrique des patients en prenant en compte l'environnement social, l'autonomie, la mobilité, l'état nutritionnel, l'état cognitif et les comorbidités ainsi que les polymédications (scores ADL et IADL, mini-COG, échelle CISR-G, score de Charlson, etc.). Le questionnaire G8 est le premier à remplir de façon à diriger le patient vers une prise en charge plus globale en fonction du score. Ainsi, les traitements – prostatectomie, radiothérapie, traitements hormonaux et chimiothérapie – pourront être proposés en évaluant le risque de complications potentielles chez ces patients. Concernant l'hormonothérapie, celle-ci, surtout chez le sujet âgé, s'accompagne d'un certain nombre d'effets indésirables méconnus ou rarement anticipés en pratique quotidienne. Des mesures préventives et un suivi adapté sont fondamentaux pour limiter l'impact sur la musculature, l'os, la capacité physique et le statut cognitif et cardiaque. Une activité physique doit être proposée à ces patients afin de maintenir le plus longtemps possible l'autonomie et une bonne qualité de vie.

Très bonne lecture !

Liens d'interêts

S. Oudard déclare avoir des liens d’intérêts avec Bayer, Sanofi, Astellas et Janssen.

auteur
Pr Stéphane OUDARD
Pr Stéphane OUDARD

Industrie Pharmaceutique
Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie urologie