Dossier

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones résécables : quelle est la meilleure prise en charge ?

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : S. Benoist

  • L'objectif du traitement doit être à visée curative et le traitement optimal d'un site tumoral ne doit pas compromettre le traitement optimal de l'autre.
  • La stratégie thérapeutique doit commencer par une chimiothérapie d'induction par FOLFIRINOX.
  • Après une chimiothérapie d'induction, la stratégie thérapeutique ne doit pas être dogmatique et doit s'adapter à l'étendue des 2 sites tumoraux en commençant par le traitement du site le plus évolué.
  • La stratégie thérapeutique doit être décidée en réunion de concertation disciplinaire dès la prise en charge initiale du malade mais également à chaque étape thérapeutique.
Liens d'interêts

S. Benoist déclare avoir des liens d’intérêts avec Merck-Serono, Roche, Amgen, Nestlé, Takeda, AbbVie, Biom’up, Sanofi, Servier, Win’up et Favre.

auteur
Pr Stéphane BENOIST

Médecin
Chirurgie viscérale et digestive
Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés