Dossier

Cancers digestifs

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : J. B. Bachet

  • L'association chimiothérapie + anticorps anti-PD-1 confirme son efficacité en 1re ligne chez les patients avec un cancer épidermoïde de l'oesophage ou un adénocarcinome oesogastrique avancé.
  • Les résultats à 5 ans de PRODIGE 24 corroborent la supériorité en adjuvant du FOLFIRINOX modifié par rapport à la gemcitabine chez les patients ayant eu une résection à visée curative d'un ADK du pancréas.
  • La chimiothérapie néoadjuvante sans radiothérapie pourrait devenir une option thérapeutique chez les patients avec un cancer du rectum localement avancé et une marge de résection circonférentielle non envahie (étude NORAD en cours en France).
  • L'association d'un ITK ciblant la protéine KRAS G12C et d'un AC anti-EGFR donne des résultats prometteurs chez les patients avec un cancer colorectal métastatique prétraités et avec mutation de KRAS G12C.
  • La voie coelioscopique est préférable à la laparotomie pour la réalisation d'une hémi-hépatectomie lorsque cela est possible.
Liens d'interêts

J.B. Bachet déclare avoir des liens d’intérêts avec Amgen, AstraZeneca, Bayer, Merck Serono, Pierre Fabre, Roche, Sanofi et Servier.

auteur
Pr Jean-Baptiste BACHET
Pr Jean-Baptiste BACHET

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés