Dossier

Cancers gynécologiques

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : T. de la Motte Rouge, C. Lefeuvre

  • L'immunothérapie doit faire partie de l'arsenal thérapeutique dans les cancers de l'utérus (col et endomètre) le plus rapidement possible, au vu du bénéfice important observé.
  • L'immunothérapie déçoit globalement dans les cancers de l'ovaire, mais il pourrait y avoir un signal d'activité en combinaison avec le bévacizumab dans les cancers de l'ovaire résistants au platine.
  • Les traitements ciblant la voie RAS/RAF/MEK et FAK dans les cancers de l'ovaire séreux de bras grade semblent très prometteurs.
Liens d'interêts

T. de la Motte Rouge déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Clovis Oncology, GSK, Tesaro, MSD, Novartis, Pfizer et Roche.

C. Lefeuvre n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Thibault DE LA MOTTE ROUGE

Médecin, Oncologie, Centre Eugène Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Claudia LEFEUVRE-PLESSÉ

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés