Dossier

Les cancers pulmonaires de la femme

Mis en ligne le 04/05/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 235,95 Ko)
  • L'incidence du cancer bronchique chez la femme connaît une croissance exponentielle, ce qui en fait le deuxième cancer en termes de mortalité et bientôt le premier.
  • Le cancer bronchique a, chez la femme, certaines particularités : plus d'adénocarcinomes, plus de non-fumeuses, un pronostic globalement meilleur, une plus grande chimiosensibilité.
  • Le tabac reste le facteur de risque principal chez les femmes, mais l'incidence du cancer bronchique chez les non-fumeuses amène à considérer d'autres facteurs de risque.
  • Des études épidémiologiques et précliniques sont en faveur d'un rôle oncogénique joué par des facteurs hormonaux et la plus grande fréquence de certains oncogènes (EGFR, HER2).
  • Ces différences laissent envisager la possibilité de stratégies thérapeutiques spécifiques pour les femmes à l'heure des traitements personnalisés.

L'épidémiologie du cancer bronchique se modifie aux dépens des femmes et des non-fumeurs, chez qui son incidence est en augmentation en France. Une meilleure connaissance des cancers survenant chez les femmes est nécessaire afin d'optimiser les stratégies thérapeutiques.

auteurs
Pr Julien MAZIÈRES

Médecin, Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Julie MILIA

Hôpital Larrey, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique
Mots-clés