Dossier

Cancers du sein

Mis en ligne le 21/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 832,08 Ko)

La chirurgie de la tumeur primitive en cas de métastases synchrones n'a pas montré de bénéfice en survie globale. L'étude SHAVE a confirmé l'importance de la qualité de l'exérèse des berges de tumorectomie pour réduire le taux de reprise chirurgicale. Deux articles majeurs ont confirmé l'intérêt de l'irradiation ganglionnaire associée à l'irradiation mammaire dans les tumeurs à risque. Les bisphosphonates en adjuvant réduisent la mortalité lorsqu'ils sont utilisés après la ménopause. La signature génomique, dite score de récurrence, permet de déterminer une population de patientes ayant un excellent pronostic. L'analyse de l'ADN tumoral circulant peut être utilisée comme biopsie liquide pour détecter les mutations du gène du récepteur aux estrogènes (ESR1) associées à une résistance à l'hormonothérapie à la phase métastatique. Les inhibiteurs de CDK confirment leur intérêt, avec les résultats de l'association fulvestrant + palbociclib laissant entrevoir bientôt un nouveau standard de traitement pour les tumeurs exprimant les récepteurs hormonaux.

auteurs
Pr Jean-Yves PIERGA

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Véronique DIÉRAS

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie sénologie
Mots-clés