Dossier

Cancers du sein

Mis en ligne le 31/03/2022

Auteurs : J. Y. Pierga, V. Diéras

OlympiA a montré le bénéfice en survie de l'olaparib en adjuvant chez des patientes ayant un cancer du sein à haut risque et porteuses d'une mutation BRCA1/2. Le bénéfice en SSR de l'adjonction de l'abémaciclib en adjuvant en cas de tumeur à risque élevé se confirme. L'immunothérapie va probablement se positionner en situation néoadjuvante compte tenu des résultats de KEYNOTE-522 objectivant un bénéfice en SSE en faveur du pembrolizumab. Le positionnement du carboplatine en néoadjuvant dans les cancers triple-négatifs est renforcé avec l'actualisation de BrighTNess. Le trastuzumab déruxtécan confirme son activité élevée dans une phase III avec une amélioration très significative de la SSP, d'une amplitude jamais observée dans les cancers HER2+. L'actualisation de MONALEESA-2 objective le bénéfice de l'addition du ribociclib au létrozole en termes de SG par rapport au létrozole seul, positionnant l'association en traitement de référence de 1re ligne métastatique des cancers du sein RH+. Dans les tumeurs triple-négatives exprimant PD-L1, l'ajout du pembrolizumab à une chimiothérapie (KEYNOTE-355) améliore la SG.

Liens d'interêts

J.Y. Pierga déclare avoir des liens d’intérêts avec Pfizer, Lilly, MSD, Roche, Novartis, AstraZeneca, Pierre Fabre, Servier, Daiichi Sankyo, Seagen, Exact Sciences et Ipsen.

V. Diéras déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche, Novartis, Pfizer, Lilly, AstraZeneca, Daiichi Sankyo, Seagen, AbbVie, MSD, Gilead Sciences, Eisai et Pierre Fabre.

auteurs
Pr Jean-Yves PIERGA

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Véronique DIÉRAS

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés