Dossier

Cancers du sein

Mis en ligne le 31/07/2022

Auteurs : V. Diéras, J.Y. Pierga

Ce congrès de l'ASCO® 2022 a été dominé par la thématique des anticorps drogue-conjugués. L'essai randomisé de phase III, DESTINY-Breast04, comparait dans les cancers du sein métastatiques HER2 faibles, le trastuzumab déruxtécan (T-DXd) versus une chimiothérapie au choix du médecin chez des patientes ayant reçu au moins 1 chimiothérapie en phase avancée. Les résultats sont très positifs en faveur du T-DXd avec un bénéfice statistiquement et cliniquement significatif en termes de survie sans progression et de survie globale. L'étude TROPiCS-02 comparait chez des patientes qui présentaient un cancer du sein RH+ lourdement prétraité le sacituzumab govitécan versus une chimiothérapie au choix du médecin. L'étude est positive statistiquement sur son objectif principal, la survie sans progression. L'étude ASTER 70s évaluait l'intérêt d'une chimiothérapie adjuvante dans les cancers du sein RH+ avec un score génomique élevé. Si l'étude n'est pas statistiquement significative en intention de traiter, elle montre un bénéfice dans la population traitée per protocole. Dans l'étude PALOMA-2 qui compare les associations létrozole + placebo versus létrozole + palbociclib, il n'y a pas de différence statistiquement significative en survie globale entre les 2 bras.

Liens d'interêts

V. Diéras déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche, Novartis, Pfizer, Lilly, AstraZeneca, Daiichi Sankyo, Seagen, AbbVie, MSD, Gilead Sciences, Eisai et Pierre Fabre.

J.Y. Pierga déclare avoir des liens d’intérêts avec Pfizer, Lilly, MSD, Roche, Novartis, AstraZeneca, Pierre Fabre, Servier, Daiichi Sankyo, Seagen, Exact Sciences et Ipsen.

auteurs
Dr Véronique DIÉRAS

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean-Yves PIERGA

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés