Dossier

Chimiothérapie de première ligne dans les cancers du pancréas métastatiques : où en sommes-nous ?

Mis en ligne le 06/05/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 205,48 Ko)
»» Le FOLFIRINOX est le standard de première ligne chez les patients de moins de 76 ans en excellent état général (OMS 0-1) avec une bilirubine normale (< 1,5 LSN [limite supérieure de la normale]).
»» La combinaison nab-paclitaxel + gemcitabine est un autre standard de première ligne, notamment chez les patients qui ne sont pas candidats au FOLFIRINOX, en particulier ceux âgés de plus de 75 ans ou dont le score OMS est égal à 2, ou qui ont une préférence pour des perfusions courtes.
»» La gemcitabine garde sa place pour les autres patients, comme ceux dont le score OMS est supérieur à 1, et âgés de plus de 75 ans, ce qui n'est pas rare.
»» Des facteurs prédictifs de l'efficacité ont été évalués pour la gemcitabine et pour le nab-paclitaxel, mais aucun d'entre eux n'est validé, et ils ne peuvent être utilisés en routine pour guider le choix de la chimiothérapie.
»» Les essais en cours évaluent de nouvelles molécules comme le TH-302, prodrogue activée par l'hypoxie, ou de nouvelles combinaisons (FOLFIRI3 + gemcitabine, 5-FU + nab-paclitaxel, etc.) ou stratégies (FOLFIRINOX avec maintenance par 5-FU, schéma gemcitabine + nab-paclitaxel en alternance avec FOLFIRI ou FOLFIRINOX, etc.).
auteurs
Dr Laëtitia DAHAN

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de la Timone, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Camille SIBERTIN-BLANC

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de La Timone, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean-François SEITZ

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de La Timone, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie digestif,
Oncologie générale
Mots-clés