Dossier

Critères d'évaluation de l'immunothérapie : clinique et imagerie

Mis en ligne le 31/10/2020

Auteurs : C. Gomez-Roca, I. Korakis

L'arrivée des immunothérapies a changé le paysage des traitements antitumoraux avec un mode d'action innovant à travers de la stimulation du système immunitaire et non sur une activité directe contre la tumeur. Son arrivée a aussi changé le mode d'interpréter les réponses radiologiques chez les patients traités par ces molécules devant l'observation des “pseudoprogressions”. Ce mode de réponse consiste en la progression initiale de la tumeur mais qui sera suivie par une réduction tumorale ou une stabilisation. Ainsi de nouveaux critères pour l'interprétation des réponses ont été développés et appelés immune-related response criteria ou irRC. Cet article cherche à développer comment ils ont été développés, comment la lecture des résultats est faite, intégrant à l'interprétation radiologique l'évaluation clinique du patient. Des nouvelles cinétiques de progression comme “l'hyperprogresion” sont aussi décrits.

Liens d'interêts

C. Gomez-Roca déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, ­Pierre-Fabre, Eisai, ­Roche / ­Genentech, ­AstraZeneca et MSD.

I. Korakis déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en ­relation avec l’article.

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Pharmacologie
Mots-clés