dénopathies cervicales malignes en apparence primitives

Mis en ligne le 27/11/2008

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 194,58 Ko)
Résumé
Les adénopathies cervicales malignes en apparence primitives sont de plus en plus rares grâce aux progrès réalisés sur le plan diagnostique. Il s’agit le plus souvent d’une métastase d’un carcinome épidermoïde localisé au niveau des voies aérodigestives supérieures. […]
Mots-clés : Adénopathie cervicale ; Carcinome épidermoïde ; Curage ganglionnaire ; Radiothérapie
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale