Editorial

Equity: every patient, every day, everywhere

Mis en ligne le 31/07/2021

Auteurs : Pr Jean-François Morère

Lire l'article complet (pdf / 66,66 Ko)

La pandémie de Covid-19 a conduit l'ASCO®, pour la deuxième année ­consécutive, à tenir son meeting scientifique annuel de façon virtuelle afin de présenter environ 5 000 abstracts à plusieurs dizaines de milliers de participants.

Toute l'équipe de La Lettre du Cancérologue est heureuse d'avoir pu s'adapter à cette pandémie en vous proposant des “Instantanés.TV” tout au long des 4 jours de cette réunion et en organisant rapidement un Best of ASCO® officiel dans un délai extrêmement court.

Les participants ont pu ainsi profiter, à Paris, d'une réunion présentielle et ont donc pu échanger directement et de façon conviviale avec les experts réunis pour ces morceaux choisis du congrès, thématique par thématique.

Vous retrouverez dans ce numéro, grâce à la diligence de tous les experts, un condensé des avancées scientifiques les plus marquantes allant de nouvelles molécules aux résultats des grands essais cliniques qui font avancer l'oncologie en établissant de nouveaux standards pour la pratique clinique.

La pandémie de Covid-19 a, bien entendu, depuis 2 ans, entravé le diagnostic et le traitement du cancer, mais aussi, de façon plus large, mis en lumière de nombreuses inégalités concernant la santé autour du globe. Elle a en quelque sorte aiguisé les consciences, et c'est ainsi que le Dr Lori G. Pierce, présidente de ce congrès, a formulé la devise citée en titre de notre éditorial, “Equity: every patient, every day, everywhere.”

L'idée est que ces avancées scientifiques en cancérologie, qui nécessitent de gros efforts, ne sont belles que si elles profitent à tous. Elle prend ainsi l'exemple de la sous-représentation de certains groupes dans les essais cliniques actuels : il n'y a que 3 à 5 % de patients dits afro-américains ou d'origine hispanique dans les essais cliniques alors qu'ils représentent globalement 15 % des patients atteints de cancer en Amérique du Nord.

Saluons donc l'effort de l'Abramson Cancer Center, de l'université de Pennsylvanie, qui a réussi à doubler le pourcentage de patients afro-américains (passant de 12 à 24 %) inclus dans ses essais cliniques (abstract 100) en quelques années.

Enfin, retenons l'idée qu'à côté de l'avancée scientifique, la lutte contre l'inégalité en santé est aujourd'hui au cœur de l'action de l'American Society of Clinical Oncology.

Liens d'interêts

J.F. Morère déclare avoir des liens d’intérêts avec ­Pierre Fabre et Roche.

auteur
Pr Jean-François MORÈRE
Pr Jean-François MORÈRE

Médecin
Radiothérapie
CHU Paul Brousse, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale