Dossier

Impact des biomarqueurs en oncologie thoracique

Mis en ligne le 04/02/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,55 Mo)
» La mise en évidence des altérations génétiques (biomarqueurs) susceptibles de conduire à un traitement bioguidé (mutation activatrice de l'EGFR, réarrangement d'ALK, de ROS1) est recommandée en routine pour les cancers bronchiques de stade avancé.
» L'évaluation de ces biomarqueurs, mais aussi de biomarqueurs dits “émergents” (car susceptibles de conduire à un traitement bioguidé dans le futur), mutations de KRAS, de BRAF et de HER2, est également recommandée par l'INCa.
» Un réseau de 28 plateformes assure, pour l'ensemble des patients, l'évaluation gratuite de ces bio marqueurs à l'échelle du territoire.
» L'IFCT s'engage non seulement dans des essais spécifiques fondés sur les résultats de ces altérations moléculaires, mais aussi dans des projets nationaux visant à évaluer la qualité ainsi que l'impact médical et économique de cette nouvelle approche de prise en charge des cancers bronchiques.
auteurs
Pr Fabrice BARLESI

Médecin, Oncologie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Pascale TOMASINI

Médecin, Pneumologie, Assistance publique – Hôpitaux de Marseille, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Laurent GREILLIER

Médecin, Oncologie, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique
Mots-clés