Lymphome du larynx

Mis en ligne le 17/11/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 137,13 Ko)
Les tumeurs hématologiques laryngées primaires sont rares, représentant moins de 1 % des tumeurs laryngées. Le lymphome non hodgkinien est le deuxième cancer hémato poïétique primaire du larynx après les plasmocytomes, mais moins de 100 cas de lymphome non hodgkinien du larynx sont rapportés dans la littérature (1). Les lymphomes laryngés se manifestent par une dysphonie et une dyspnée d’installation progressive. Ils sont souvent de type B répondant favorablement à la radiothérapie. Il peut s’agir d’une localisation primaire ou d’une manifestation d’un processus systémique. L’association chimiothérapie et radiothérapie externe est utilisée avec succès dans les lésions volumineuses obstruant les voies respiratoires. Dans les localisations laryngées isolées, la radiothérapie exclusive peut donner d’excellents résultats. Le but de cet article est de faire le point sur les éléments cliniques, endoscopiques, radiologiques et thérapeutiques du lymphome non hodgkinien du larynx.
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale