Dossier

Médecine de précision en oncogynécologie : les perspectives

Mis en ligne le 31/05/2021

Auteurs : H. Bourien, C. Lefeuvre, V. Lavoué, T. de la Motte Rouge

  • Les tests BRCA et HRD identifient les patientes présentant un bénéfice majeur avec les inhibiteurs de PARP.
  • La classification des cancers de l'endomètre devrait s'imposer pour guider les décisions thérapeutiques aux stades localisés et avancés.
  • L'identification d'une instabilité des microsatellites est corrélée à une efficacité importante de l'immunothérapie ciblant PD-1/PD-L1 dans les cancers de l'endomètre.
Liens d'interêts

H. Bourien déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

C. Lefeuvre et V. Lavoué n’ont pas déclaré leurs éventuels liens d’intérêts.

T. de la Motte Rouge déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Clovis Oncology, GSK Tesaro, MSD, Novartis, Pfizer et Roche.

auteurs
Dr Héloïse BOURIEN

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Claudia LEFEUVRE-PLESSÉ

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vincent LAVOUÉ

Médecin, Gynécologie, CHU Sud, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thibault DE LA MOTTE ROUGE

Médecin, Oncologie, Centre Eugène Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie gynécologie
Mots-clés