Dossier

Médecine de précision en oncologie génito-urinaire : une nouvelle donne ?

Mis en ligne le 30/04/2021

Auteurs : R. Flippot, C. Dumont

  • La prise en charge des adénocarcinomes prostatiques évolue rapidement avec l'arrivée des inhibiteurs de PARP pour les patients atteints de tumeurs métastatiques résistantes à la castration avec altérations de BRCA 1 ou 2. Le développement de nouvelles hormonothérapies ainsi que de l'immunothérapie pourrait également bénéficier à des populations sélectionnées.
  • Les altérations de FGFR dans le carcinome urothélial sont des cibles thérapeutiques prometteuses, avec de multiples développements en contexte métastatique, mais aussi au stade localisé dans le cadre de tumeurs infiltrant ou non le muscle.
  • La sélection moléculaire des patients demeure exploratoire dans les carcinomes rénaux métastatiques où les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire sont désormais le standard incontournable en 1re ligne.
  • L'exploration moléculaire des tumeurs germinales est encore balbutiante, mais certaines nouvelles données entretiennent l'espoir d'approches ciblées en contexte réfractaire.
Liens d'interêts

R. Flippot déclare avoir des liens d’intérêts avec Ipsen, Pfizer et BMS.

C. Dumont déclare avoir des liens d’intérêts avec Ipsen, Pfizer et MSD.

auteur
Dr Ronan FLIPPOT
Dr Ronan FLIPPOT

Médecin
Oncologie
Gustave Roussy Cancer Campus, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie urologie
Mots-clés