Congrès/Réunion

Mélanome

Mis en ligne le 25/07/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,15 Mo)
» Lors du congrès américain en cancérologie de 2012, de nouvelles avancées thérapeutiques significatives ont pu être montrées.
» Dans le domaine de l’immunothérapie, l’actualité a essentiellement porté sur une nouvelle arme thérapeutique : les anti-PD-1. Le profil de toxicité semble meilleur que l’ipilimumab. Des réponses ont été observées dans tous les paliers de doses.
» Dans le domaine des thérapies ciblées, les résultats d’une étude de phase III (BREAK-3) évaluant un nouvel anti-RAF (dabrafénib) ont également été présentés. L’analyse des résultats permet de mettre en évidence un HR de 0,35 pour la survie sans progression. Cette molécule a également été évaluée chez des patients porteurs de métastases cérébrales dans le cadre d’une étude de phase II avec des taux de contrôle très importants de la maladie cérébrale.
» Les résultats du tramétinib (anti-MEK) ont également été présentés. L’actualité a aussi été marquée par les résultats préliminaires de la combinaison dabrafénib/tramétinib.
centre(s) d’intérêt
Oncologie dermatologie,
Oncologie générale
thématique(s)
Mélanome
Mots-clés