Dossier

Le modèle du Nord-Pas-de-Calais : un exemple de coopération en oncofertilité

Mis en ligne le 20/11/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 687,16 Ko)
» L'aménorrhée et les altérations de la fertilité causées par les traitements (molécules, durée, etc.) ne sont à ce jour pas prédictibles.
» Informer les patientes de l'impact des traitements sur leur capacité de reproduction est indispensable et entre dans le cadre de la loi.
» Une étroite collaboration entre oncologues et médecins de la reproduction dans la région Nord-Pas-de- Calais est en place depuis plusieurs années.
» L'évaluation de la réserve ovarienne et, pour les patientes en situation adjuvante, la préservation de la fertilité par cryopréservation ovocytaire ou embryonnaire doivent faire partie de l'offre de soins mise à la disposition des jeunes patientes traitées pour un cancer du sein.
auteurs
Dr Audrey MAILLIEZ

Médecin, Centre Oscar Lambret, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Christine DECANTER

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie générale,
Oncologie sénologie
thématique(s)
Fertilité
Mots-clés