Dossier

Préservation de la fertilité chez l'enfant prépubère : techniques et perspectives

Mis en ligne le 19/03/2019

Auteurs : V. Barraud-Lange, G. de Lambert, C. Poirot

L'enfant prépubère est soumis aux effets secondaires gonadotoxiques des thérapies anticancéreuses qui peuvent être responsables, après guérison, d'une stérilité à l'âge adulte. Chez ces patients, la seule méthode possible de préservation de la fertilité est le prélèvement et la cryoconservation de tissu germinal immature. Cette méthode, compte tenu des risques infimes encourus et des perspectives encourageantes d'utilisation, est acceptée des patients, des praticiens et, désormais, recommandée par les sociétés savantes.

Liens d'interêts

V. Barraud-Lange, G. de Lambert et C. Poirot déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Virginie BARRAUD-LANGE

Médecin, Biologie médicale, CHU Cochin, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Guénolée DE LAMBERT

Médecin, Chirurgie infantile, Hôpital Bicêtre, AP-HP, Le Kremlin-Bicêtre, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Catherine POIROT

Médecin, Gynécologie, Hôpital Saint-Louis, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie hématologie
Mots-clés