Mise au point

Prise en charge nutritionnelle du malade atteint de cancer

Mis en ligne le 19/10/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 198,48 Ko)
Le pronostic des patients atteints d'un cancer a considérablement évolué ces 20 dernières années. Cette évolution, caractérisée par une augmentation de 30 % de l'incidence de la maladie et par une diminution de 10 % de la mortalité des patients cancéreux, trouve essentiellement son explication dans l'amélioration conjointe du dépistage et du traitement de la pathologie. Il est maintenant établi que l'état de dénutrition d'un malade porteur d'une affection néoplasique limite la tolérance et l'efficacité des traitements de radiochimiothérapie ainsi que de la chirurgie. La dénutrition augmente la durée d'hospitalisation ainsi que la morbidité et la mortalité hospitalières, en particulier chez les malades cancéreux. C'est pourquoi le diagnostic précoce et le traitement de la dénutrition, au même titre que ceux de la douleur, doivent faire partie intégrante de la prise en charge globale du malade atteint de cancer.
auteur
Pr Xavier HÉBUTERNE
Pr Xavier HÉBUTERNE

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital de l’Archet 2, CHU, Nice
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
thématique(s)
Soins oncologiques de support