Dossier

Quelle place pour l'immunothérapie en cas de CBNPC avec altération oncogénique ?

Mis en ligne le 31/01/2019

Auteurs : S. Baldacci, A.B. Cortot

Les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) avec altération oncogénique ciblable se distinguent des autres CBNPC par une carcinogenèse singulière reposant sur le phénomène d'addiction oncogénique, par le fait qu'ils surviennent généralement chez des patients non fumeurs et par leur traitement, qui implique principalement l'utilisation d'inhibiteurs de tyrosine kinase. Par ailleurs, la présence d'une altération oncogénique constitue souvent un critère d'exclusion des principaux essais thérapeutiques évaluant l'immunothérapie. De ce fait, la place de l'immunothérapie dans la stratégie thérapeutique chez les patients atteints d'un CBNPC avec addiction oncogénique ciblable est mal connue. Cette revue présente les données de la littérature quant aux liens entre les principales altérations oncogéniques et l'immunité antitumorale ainsi que les résultats concernant l'efficacité de l'immunothérapie dans les CBNPC avec addiction oncogénique.

Liens d'interêts

S. Baldacci déclare avoir reçu des honoraires ou des aides financières pour participer à des formations, des congrès et des réunions de groupes d’experts de la part de Pfizer, GSK, Lilly, MSD et AstraZeneca.

A.B. Cortot déclare avoir reçu des honoraires ou participé à des réunions d’experts rémunérées au cours des 2 dernières années avec AstraZeneca, BMS, MSD, Pfizer, Novartis, Roche et Takeda.

auteurs
Dr Simon BALDACCI

Médecin, Oncologie, CHU de Lille, Lille

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alexis CORTOT

Médecin, Pneumologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique
thématique(s)
CBNPC,
Immunothérapie
Mots-clés