Dossier

La surveillance des cancers colorectaux opérés à visée curative

Mis en ligne le 31/05/2019

Auteurs : C. Lepage

Après exérèse d'un cancer colorectal à visée curative, la surveillance comprenant une imagerie hépatique et pulmonaire est certainement utile. On ne connaît pas la meilleure méthode ni le rythme idéal. Il n'y a aucun intérêt démontré d'un dosage régulier de l'ACE (antigène carcinoembryonnaire) dans la surveillance. Les récidives endoluminales et les cancers métachrones sont rares : c'est la détection des récidives loco­régionales et des métastases, notamment hépatiques, qui peut améliorer la survie. Les enjeux à venir seront d'établir des scores prédictifs afin d'ajuster la surveillance en fonction des caractéristiques moléculaires de la tumeur réséquée.

Liens d'interêts

C. Lepage déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Come LEPAGE
Pr Come LEPAGE

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHU, Dijon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés