Congrès/Réunion

Thérapeutiques moléculaires ciblées

Mis en ligne le 25/07/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 300,65 Ko)
Les communications du 48e congrès américain de cancérologie ont, une fois de plus, mis en avant le rôle désormais incontournable des inhibiteurs oraux de diverses kinases, avec des résultats cliniques prometteurs dans le traitement de plusieurs tumeurs rares (sarcomes des tissus mous, tumeurs stromales).
Les inhibiteurs de plusieurs voies pro-angiogènes (VEGFR et MET ou VEGFR et FGFR) ont également démontré une activité prometteuse dans les cancers de la thyroïde médullaires et différenciés.
Enfin, l’inhibition combinée de MET par le cabozantinib (inhibiteur de MET et de VEGFR) ou le tivantinib (inhibiteur de MET) semble une voie prometteuse pour obtenir un contrôle prolongé des carcinomes hépato cellulaires à un stade avancé.
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés