Soins de support (SOS)

Les troubles du sommeil en oncologie

Mis en ligne le 11/03/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 836,97 Ko)

En oncologie, les troubles du sommeil sont retrouvés avec une prévalence de 30 à 85 % selon les études : ces variations peuvent s’expliquer par les différences de population mais aussi par l’utilisation d’outils d’évaluation très divers (1-6). La classification internationale des troubles du sommeil (ICSD) distingue les dyssomnies (perturbations de la qualité et/ou de la quantité de sommeil, comme l’insomnie) des parasomnies (phénomènes anormaux qui surviennent au cours du sommeil, comme le somnambulisme ou les cauchemars).

Mots-clés