Congrès/Réunion

Tumeurs urologiques

Mis en ligne le 25/07/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 3,88 Mo)
2012 restera une grande année pour l’urologie au 48e congrès américain en cancérologie.
Dans les cancers de la prostate, pas moins de 6 études de phase III (dont 1 présentée en session plénière) ont rapporté des résultats pouvant avoir un impact sur la pratique. Les 2 études de l’Intergroupe sur l’hormonothérapie − l’une évaluant le traitement intermittent dans les formes métastatiques, l’autre l’association d’une radiothérapie à une hormonothérapie dans les formes localement avancées − ont conforté les standards actuels.
Les formes résistantes à la castration ont été marquées par les données de l’acétate d’abiratérone avant docétaxel, du MDV3100 après docétaxel, de l’Alpharadin®, du dénosumab, et le potentiel thérapeutique du cabozantinib a été confirmé.
Dans les cancers du rein, l’étude de phase III positive concernant le tivozanib, l’émergence du cabozantinib et de l’anticorps anti-PD-1 ainsi que la prise en compte du choix du patient entre pazopanib et sunitinib en fonction de son vécu dans une nouvelle forme d’essai très élégante ont représenté les principaux temps forts.
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés