Dossier

Artériopathie oblitérante des membres inférieurs chez les patients diabétiques

Mis en ligne le 12/05/2018

Auteurs : K. Mohammedi, L. Alexandre, L. Blanco-Baillet, V. Rigalleau

  • L'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est une complication redoutable fréquemment observée chez les patients diabétiques. Elle augmente le risque d'amputation des membres inférieurs et de maladie cardiovasculaire, et réduit l'espérance de vie.
  • Le dépistage repose sur un interrogatoire et un examen clinique rigoureux. L'index de pression systolique doit être réalisé en première intention en cas de signes cliniques évocateurs.
  • La prise en charge de l'AOMI nécessite une équipe pluridisciplinaire. Le contrôle du diabète et de l'hyper­tension artérielle, les statines et les antiagrégants plaquettaires représentent la base du traitement de l'AOMI.
  • La revascularisation doit être discutée selon l'anatomie des lésions, les comorbidités, ou l'expérience du chirurgien.
  • Le sevrage tabagique, l'activité physique, et la réadaptation à la marche sont des mesures indispensables dans la prise en charge de l'AOMI.
Liens d'interêts

Kamel Mohammedi déclare avoir reçu, à titre personnel ou pour des associations de recherche dont il est membre, des soutiens financiers sous forme d’honoraires pour communication ou expertise, ou d’invitations à des congrès de la part des sociétés suivantes : Boehringer-Ingelheim, Eli Lilly, Novo Nordisk, Proteor, Sanofi-Aventis, Servier et Takeda.

Laure Alexandre déclare avoir reçu à titre personnel des invitations à des congrès des sociétés suivantes : Lilly, Novo Nordisk, Sanofi-Aventis et Servier.

Laurence Blanco-Baillet déclare avoir reçu à titre personnel des soutiens financiers sous forme d’honoraires pour communication, ou d’invitation à des congrès des sociétés suivantes : Eli Lilly, Novo Nordisk, Sanofi-Aventis, Servier et Takeda.

Vincent Rigalleau déclare avoir reçu des prix de recherche en nutrition du Comité interprofessionnel de la dinde française en 1996, et de l’institut Appert en 1999, de l’Alfediam et de l’Académie nationale de médecine en partenariat avec l’institut Servier du diabète en 1992, 1995, et 1999, de l’Alfediam en partenariat avec Roche en 2001, de l’Alfediam en partenariat avec Merck Lipha Santé en 2003, être président du comité de titration de l’essai Galapagos (Sanofi-Aventis), et avoir été pris en charge pour participation à des congrès (transport, hôtel, repas) par les laboratoires Bayer, GSK, Novo Nordisk, Lilly, Pfizer, Takeda, Schering-Plough, MSD, Novartis
et Abbott.

auteurs
Dr Laurence BLANCO-BAILLET

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Haut-Lévêque, Pessac, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Vincent RIGALLEAU

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Haut-Lévêque, Pessac, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Kamel MOHAMMEDI

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Bichat , Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie,
Endocrinologie
thématique(s)
Cardiovasculaire,
Diabète
Mots-clés