Mise au point

L'assistance circulatoire en urgence

Mis en ligne le 15/12/2015

Auteurs :

Recommandé par 1 personne

Lire l'article complet (pdf / 713,50 Ko)
  • Le choc cardiogénique, quelle qu'en soit la cause, reste associé à une mortalité élevée. L'assistance circulatoire pourrait permettre d'en améliorer le pronostic même si cela n'a pas encore été démontré dans des essais randomisés. Elle doit être envisagée au mieux précocement dans la prise en charge de ces patients.
  • L'Extracorporeal Membrane Oxygenation (ECMO) est une assistance circulatoire biventriculaire totale et respiratoire pouvant être mise en place en extrême urgence au lit du patient dans des situations critiques.
  • L'Impella® est une assistance monoventriculaire gauche sans assistance respiratoire permettant une décharge du ventricule gauche, mise en place sous contrôle scopique.
  • Le développement des unités mobiles d'assistance circulatoire rend ces techniques accessibles à un nombre croissant de patients.

Le choc cardiogénique compliquant l'évolution d'une myocardite fulminante, d'une insuffisance cardiaque terminale ou d'un infarctus du myocarde est toujours à l'origine d'une mortalité élevée (40 % dans les études les plus récentes pour l'infarctus du myocarde). Les traitements inotropes permettent d'améliorer le débit cardiaque au prix d'une augmentation du travail cardiaque et d'un effet pro arythmogène potentiellement délétères. Dans les chocs réfractaires au traitement médical, le recours à l'assistance circulatoire peut permettre de corriger l'insuffisance circulatoire aiguë.

auteurs
Dr Guillaume HÉKIMIAN

Médecin, Réanimation médicale, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Pascal LEPRINCE

Médecin, Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés