Comment gérer les connexions proximales anormales de l’artère coronaire droite ?

Mis en ligne le 25/11/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,86 Mo)
Les connexions proximales anormales coronaires (ANOCOR) droites sont rares (1 coronarographie sur 1 000) et posent souvent des problèmes diagnostiques et thérapeutiques. La canulation sélective d’une ANOCOR droite avec trajet préaortique est difficile, en raison d’un ostium non circulaire et d’un angle aigu avec la paroi aortique, témoins d’un trajet initial intramural identifié comme à haut risque anatomique. L’imagerie en coupe est nécessaire pour confirmer une ANOCOR droite. D’autres caractéristiques (âge, symptomatologie d’effort, ischémie myocardique induite) interviennent dans la stratégie thérapeutique. Les recommandations actuelles préconisent une correction chirurgicale des ANOCOR droites avec trajet préaortique et ischémie documentée. La discordance notée entre ces recommandations et les pratiques peut s’expliquer par l’absence d’études randomisées et par le peu de données sur le suivi prolongé des ANOCOR droites, corrigées ou non. d’ischémie induite.
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés