Mise au point

L'échographie pulmonaire, une discipline holistique
Comment le BLUE-protocol peut-il impacter la cardiologie ?

Mis en ligne le 30/04/2019

Auteurs : D. Lichtenstein

  • Tout patient dyspnéique (mince, bariatrique, âgé, nouveau-né, etc.), peut bénéficier de l'échographie pulmonaire. Le BLUE-protocol permet un diagnostic étiologique rapide de défaillance respiratoire. Le profil B est un signe usuel d'œdème aigu pulmonaire hémodynamique.
  • Le FALLS-protocol est une approche de l'insuffisance circulatoire aiguë utilisant le concept de saturation du secteur interstitiel (cliniquement occulte) en cours de remplissage vasculaire.
  • Le SESAME-protocol permet un diagnostic rapide de cause d'arrêt cardiaque et définit clairement le type d'équipement qui doit notamment être simple.
  • L'échographie pulmonaire donne une dimension holistique à l'échographie critique, venant en renfort à une échocardiographie incomplète.
  • Des vidéos (profil B, etc.) sont visibles sur CEURF.net pour illustrer cet article.
Liens d'interêts

D. Lichtenstein déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Daniel LICHTENSTEIN

Médecin
Réanimation médicale
Hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Circulation pulmonaire
Mots-clés