Cas clinique

Mortelle naissance - Grand Prix recherche clinique 2015 : 2e lauréat

Mis en ligne le 22/01/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,14 Mo)

Une femme de 44 ans, sportive de haut niveau, présente une mort subite récupérée survenue à l'effort, consécutive à un infarctus du myocarde en phase aiguë. La cause retrouvée est une anomalie de naissance de l'artère coronaire droite.

La patiente n'a pas d'antécédent médical, ni de facteur de risque cardiovasculaire. Elle pratique la course à pied de haut niveau (marathonienne, 1 heure d'entraînement quotidien). La mort subite est survenue 15 minutes après le début d'un effort d'intensité modérée. Le premier tracé du défibrillateur semi-automatique retrouve une fibrillation ventriculaire, nécessitant un choc électrique externe. L'électrocardiogramme post-choc met en évidence des troubles de la repolarisation non spécifiques, sans susdécalage systématisé du segment ST. En soins intensifs, l'échocardiographie de repos montre une fraction d'éjection conservée, une hypokinésie dans le territoire inféro-septal.

auteur
M Romain PERAULT

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
CHRU Tours - Hôpital Trousseau, TOURS
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Cardiologie du sport,
Infarctus du myocarde
Mots-clés