Editorial

Un nouvel antidiabétique oral réduit les événements cardiovasculaires : les leçons de l'étude EMPA-REG OUTCOME

Mis en ligne le 14/02/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 304,32 Ko)

La présentation de l'étude EMPA-REG OUTCOME au congrès annuel de l'EASD (European Association for the Study of Diabetes), combinée à une publication simultanée dans le New England Journal of Medicinea attiré l'attention de la communauté cardiométabolique.

En effet, s'il est bien connu que le diabète de type 2 est un facteur de risque cardiovasculaire majeur, les arguments en faveur du rôle bénéfique d'une réduction glycémique sur la mortalité et sur les événements cardiovasculaires restent débattus après la publication de grandes études de morbimortalité telles qu'ACCORD, ADVANCE et VADT, et ce sont plutôt des arguments indirects résultant de l'observation prolongée des patients inclus dans l'étude UKPDS qui ont suggéré l'existence d'un effet cardiovasculaire bénéfique modeste à long terme.

auteur
Pr Michel KOMAJDA
Pr Michel KOMAJDA

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
CHU Pitié-Salpêtrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie