Mise au point

Les nouvelles recommandations de l'European Society of Cardiology de 2018 concernant les syncopes

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : J.C. Deharo

  • En urgence, l'évaluation initiale a pour objectif principal de stratifier le risque.
  • Importance de la mise en place d'unités d'observation intra-hospitalières de courte durée et d'unités de syncopes ambulatoires.
  • Inciter les témoins de syncopes à pratiquer des enregistrements vidéo (smartphones).
  • Les moniteurs ECG implantables ont maintenant leur place chez les patients atteints de cardiopathies à risque ou de canalopathies lorsque le défibrillateur n'est pas indiqué.
  • Thérapeutique des syncopes réflexes : faible efficacité des traitements médicamenteux, nécessité de documenter de la cardio-inhibition chez les patients les plus âgés, en vue d'indiquer la stimulation cardiaque.
  • Test d'inclinaison : “dégradé” pour sa valeur diagnostique ; important pour dépister la tendance à la vasodépression.
Liens d'interêts

J.C. Deharo déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Jean-Claude DEHARO

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôpital de la Timone, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés