Mise au point

Prévention secondaire de la maladie thromboembolique veineuse : où en est-on en 2016 ?

Mis en ligne le 14/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 131,18 Ko)
  • Les risques de récidive après un premier épisode de MTEV idiopathique sont importants, de l'ordre de 20 à 25 %.
  • Les AOD, en prévention secondaire de la MTEV, à dose anticoagulante, sont au moins aussi efficaces que les AVK à long terme.
  • L'aspirine à la dose de 100 mg/j réduit d'un tiers le risque de récidive de la MTEV.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne plus avoir de liens d’intérêts depuis avril 2012. Il déclare par ailleurs être membre suppléant du CHMP de l’EMA pour la France, et conseiller technique de l’ANSM.

auteur
Pr Joseph EMMERICH

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Centre de diagnostic et thérapeutique, Hôtel-Dieu, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés