Cas clinique

Grand Prix Recherche Clinique 2019 – 1er lauréat – Quand la brûlure laisse de glace

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : F. Thévenot, C. Le Moal

Le phénomène de Raynaud (PR) est un acrosyndrome vasculaire paroxystique associé à de multiples étiologies, touchant préférentiellement les extrémités des mains ou des pieds, mais pouvant dans de rares cas avoir une autre localisation. Le bilan minimal pour l'exploration de ce phénomène est une capillaroscopie et un dosage des anticorps antinucléaires (AAN) afin de dépister une sclérodermie systémique, principale maladie à évoquer devant ce type de manifestation, et évaluer le risque ultérieur de transition. Les autres étiologies sont variées, allant des causes professionnelles aux causes iatrogènes. Nous rapportons ici le cas d'une patiente présentant un PR exclusivement lingual.

Liens d'interêts

F. Thévenot et C. Le Moal déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés