Dossier

Quantification des régurgitations valvulaires par la méthode de la zone de convergence

Mis en ligne le 01/06/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 246,16 Ko)
n La méthode de la zone de convergence peut être utilisée pour quantifier les insuffisances mitrale, aortique et tricuspide. n Elle nécessite un apprentissage relativement court et peut être utilisée en présence d’une AC/FA ou d’une sténose associée. n Elle repose sur la mesure du débit au niveau d’un hémisphère d’isovitesse et permet de calculer la surface de l’orifice régurgitant (SOR) et le volume régurgité (VR) par battement par l’application du principe de continuité. n Une SOR > 35-40 mm2 et un VR > 50-60 ml sont en faveur d’une insuffisance mitrale sévère. n Une SOR > 25-30 mm2 et un VR > 50-60 ml sont en faveur d’une insuffisance aortique sévère. n Une SOR > 40 mm2 est en faveur d’une insuffisance tricuspide sévère. Mots-clés : Cardiopathie valvulaire - Régurgitation - Quantification - Zone de convergence.
centre(s) d’intérêt
Cardiologie