Dossier

Rechercher une ischémie myocardique par la scintigraphie

Mis en ligne le 11/06/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,80 Mo)
»» La scintigraphie de perfusion myocardique se fait à l’effort (associé ou non à un vasodilatateur) chez 85 % des patients.
»» Dans un centre entraîné, les performances de la scintigraphie de stress sont très bonnes : environ 90 % de sensibilité et 80 % de spécificité.
»» Une scintigraphie de stress normale a une excellente valeur pronostique négative : moins de 0,6 % d’événements majeurs par an (décès et infarctus).
»» La quantification de l’ischémie en scintigraphie de stress est un élément déterminant pour prédire le bénéfice d’une revascularisation. Il n’y a aucun bénéfice par rapport au traitement médical en cas d’ischémie inférieure à 10 % du ventricule gauche.
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés