Rôle du foramen ovale perméable dans l’accident vasculaire embolique

Mis en ligne le 01/10/2001

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 193,15 Ko)
L'essentiel
  • Le foramen ovale perméable (FOP) persiste après la naissance chez une part importante de la population. Chez les patients victimes d’un accident vasculaire, en particulier cérébral, sa prévalence est encore plus élevée.
  • Son diagnostic, par échocardiographie avec épreuve de contraste, nécessite une technique précise pour être rentable.
  • Si le mécanisme de l’événement le plus souvent évoqué est celui de l’embolie paradoxale, il est possible qu’il ne soit pas le seul, et nous proposons ici un nouveau concept, la création “in situ”, puis l’embolie, d’un thrombus.
  • Le traitement par voie percutanée, qui a fait des progrès considérables, prend alors toute sa place.
centre(s) d’intérêt
Cardiologie