Mise au point

Sel et santé cardiovasculaire

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : B. Mion, P. Neudorff, L. Cheddani, N. Malka, J. Blacher

  • Plusieurs études ont démontré qu'en plus d'abaisser la pression artérielle, la diminution de la consommation de sel était associée à une réduction des événements cardiovasculaires.
  • Même si quelques études poussent à une réduction de la consommation de sel seulement chez les patients hypertendus avec une forte consommation de sel, toutes les recommandations prônent une réduction de la consommation pour l'ensemble de la population.
  • En France la consommation moyenne est de 10-12 g/j et devrait tendre vers 6-8 grammes.
Liens d'interêts

B. Mion, P. Neudorff, L. Cheddani, N. Malka et J. Blacher déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Jacques BLACHER
Pr Jacques BLACHER

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôtel-Dieu, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
Mots-clés