Editorial

Le dépistage prénatal avancé non invasif dans le sang maternel sera-t-il la plus grande avancée en médecine prénatale depuis l'utilisation du distilbène ?

Mis en ligne le 22/06/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 322,67 Ko)

La convocation de ce spectre dans un éditorial n'est pas un refus borné d'un progrès technologique majeur dans notre discipline. Il est un appel à la prudence et à l'appropriation médicale non complaisante d'une offensive commerciale dont les intérêts financiers trouvent un écho naïf, voire coupable, dans une partie de la communauté médico-scientifique.
Comment un test dont la sensibilité et la spécificité sont proches de 99 % et l'innocuité pour la grossesse en cours a priori absolue pourrait-il concourir à une dégradation de la qualité de notre prise en charge ? Parce que la performance technique n'est pas synonyme de bénéfice clinique et que ce bénéfice potentiel mérite d'être évalué en fonction du contexte d'implémentation choisi.

[...]

auteur
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés