Dossier

Douleurs ostéoarticulaires induites par les traitements par antiaromatases au cours du cancer du sein

Mis en ligne le 15/06/2018

Mis à jour le 18/06/2018

Auteurs : S. Perrot

  • Les antiaromatases sont à l'origine de manifestations rhumatologiques fréquentes à type d'arthralgies ou de douleurs diffuses, surtout durant les 6 premiers mois du traitement.
  • Ces complications peuvent conduire à l'arrêt des traitements par antiaromatases.
  • Il existe 2 types d'atteintes rhumatologiques sous inhibiteurs de l'aromatase : les atteintes articulaires inflammatoires, localisées aux mains, avec une raideur matinale marquée, à type de ténosynovite des fléchisseurs ; les douleurs diffuses, avec troubles du sommeil et fatigue, pouvant se rapprocher d'un syndrome fibromyalgique.
  • Le traitement sera adapté au type de douleur, allant si nécessaire jusqu'à une prise en charge multidisciplinaire associant un cancérologue et un rhumatologue.
Liens d'interêts

S. Perrot déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Serge PERROT
Pr Serge PERROT

Médecin
Médecine interne
Centre de la douleur, Hôpital Cochin - Hôtel-Dieu, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie sénologie
Mots-clés