Existe-t-il un surrisque thromboembolique veineux associé à la drospirénone ? Revue de la littérature et point de vue des agences réglementaires

Mis en ligne le 20/04/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 153,72 Ko)
» L’existence ou non d’un surrisque thromboembolique veineux lié aux estroprogestatifs contenant de la drospirénone comparativement au lévonorgestrel reste à démontrer en l’absence d’études méthodologiquement appropriées.
»» Les agences réglementaires ont confirmé que le rapport bénéfice/risque de la drospirénone est favorable.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés