Editorial

Femme et environnement : un dossier tendance !

Mis en ligne le 28/02/2020

Auteurs : P. Descamps

Lire l'article complet (pdf / 85,11 Ko)

Nous avons souhaité publier un dossier consacré à “Femme et environnement”, sujet de préoccupation majeur dans notre quotidien et pour les années à venir.

Je tiens à remercier les auteurs de ces articles, qui vont orienter notre réflexion vers des sujets aussi différents que les conséquences de la pollution de l'air, l'exposition aux perturbateurs endocriniens pendant la grossesse, l'impact de l'intelligence artificielle en gynécologie-obstétrique, le refus de grossesse pour sauver la planète, les protections intimes alternatives, les régimes alimentaires ou la santé osseuse et l'environnement…

La Tribune du Pr Isabella Annesi-Maesano consacrée à la pollution de l'air trouve sa place dans ce dossier thématique en présentant les voies de pénétration et les conséquences de la pollution de l'air qui nous touchent tous dès la vie in utero.

En ce qui concerne les perturbateurs endocriniens environnementaux, nous apprendrons, en lisant le très bel article de Nicolas Chevalier et Charlotte Hinault, qu'ils sont ubiquitaires dans notre environnement quotidien et qu'ils seraient responsables de la survenue du diabète de type 2 ou de l'obésité dont l'incidence ne cesse de croître. La passionnante théorie de la programmation fœtale d'une maladie chez l'adulte nous sera également expliquée.

L'article écrit par Pauline Chauvet et l'équipe clermontoise nous permet de faire le point sur l'intelligence artificielle, extrêmement prometteuse dans de nombreux secteurs de notre spécialité, tels que le RCF en obstétrique, l'imagerie, les algorithmes probabilistes en FIV ou en oncologie, le deep learning en chirurgie ou encore la prise en charge des patientes atteintes d'une endométriose. L'intelligence artificielle va bouleverser nos vies et notre pratique de la gynécologie-obstétrique en aidant à la réflexion diagnostique et à la prise de décision.

André Bongain nous propose une réflexion sociologique et philosophique sur ces femmes et ces couples qui ne souhaitent pas avoir d'enfants pour sauver la planète.

Le souci écologique conduit de plus en plus de femmes à s'inquiéter de la composition de leurs protections intimes. Celles-ci connaissent une évolution majeure avec des choix variés correspondant aux préférences personnelles, mais aussi aux influences culturelles et éducationnelles de leurs utilisatrices. Malgré une littérature insuffisante, il est important que les gynécologues soient informés et puissent répondre aux questions des patientes sur les bénéfices et les risques de ces protections, en insistant, bien évidemment, sur le risque de choc toxique, exceptionnel mais ô combien médiatisé.

La préoccupation environnementale conduit souvent à changer d'alimentation.
Jean-Michel Lecerf nous explique les principes du jeûne, les régimes d'exclusion (végétarien, végétalien, sans produits laitiers, sans gluten, bio, cétogène ou paléolithique). Les 3 piliers de notre alimentation (variété, quantité et qualité) doivent être respectés en évitant les exclusions.

La santé osseuse peut être altérée par certains facteurs environnementaux durant la période de croissance ou la sénescence. Outre les facteurs connus que sont l'alcool, le tabac ou les médicaments, des agents moins connus, comme la pollution atmosphérique ou hydrique, les troubles du sommeil et les altérations du microbiote, pouvant entraîner des fractures osseuses ou une ostéoporose, seront détaillés par Patrice Fardellone.

Enfin, Olivier Jourdain nous explique les mécanismes de résistance à la vaccination dans un article passionnant et extrêmement documenté.

Quel beau numéro en prise avec les nombreuses questions que se posent nos patientes !

Belle année 2020 à tous les lecteurs de La Lettre du Gynécologue et à leurs familles.

Liens d'interêts

P. Descamps déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique