Mise au point

Les grossesses et les accouchements après 40 ans sont-ils si simples ? Une enquête d'après les données AUDIPOG

Mis en ligne le 01/06/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 777,50 Ko)

Les grossesses de femmes de 40 ans et plus représentaient, en France, 3,3 % des grossesses en 2010. Elles sont plus fréquentes que les grossesses avant l'âge de 20 ans. Ces femmes sont plus souvent en surpoids. Le taux de primipares de 40 ans et plus a augmenté depuis 1994. Le pourcentage de grossesses multiples s'élève avec l'âge. Ces grossesses sont plus difficiles à obtenir et nécessitent 2 fois plus souvent une assistance médicale à la procréation. Le pourcentage de complications (hypertension, pré-éclampsie, diabète, placenta prævia) est multiplié par 2 ou 3 pour les grossesses uniques. Le pourcentage de césariennes augmente pour atteindre 60,2 % chez les primipares de plus de 45 ans. Les enfants sont 2 fois plus souvent prématurés ou de petits poids. La mortalité périnatale et la mortalité maternelle sont également doublées. Avoir un enfant après 40 ans est donc possible mais il faut prévenir les couples qu'ils prennent des risques multipliés par 2 ou 3 pour la mère et pour l'enfant.

auteurs
Pr Jacques LANSAC

Médecin, Gynécologie, Faculté de médecine RTH Laennec, Tours, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Catherine CRENN-HEBERT

Médecin, Gynécologie, Hôpital Louis Mourier, AP-HP, Colombes, France

Contributions et liens d’intérêts
M Olivier RIVIERE

Faculté de médecine RTH Laennec, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Françoise VENDITTELLI

Médecin, Gynécologie, CHU, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Obstétrique
Mots-clés