Dossier

Prévention de la prééclampsie

Mis en ligne le 21/02/2019

Auteurs : V. Tsatsaris, A. Atallah

  • La prééclampsie est l'une des principales causes de mortalité maternelle et périnatale.
  • La prévention primaire et secondaire de la prééclampsie constitue un enjeu majeur de santé publique.
  • L'aspirine est indiquée en cas d'antécédent de prééclampsie (prévention secondaire). Elle doit être prescrite avant 16 SA, à la posologie de 80 à 150 mg en une prise le soir.
  • La prévention primaire de la prééclampsie, notamment par aspirine, est un sujet de controverse.
  • Le dépistage combiné de la prééclampsie au premier trimestre n'a pas fait la preuve de son intérêt et ne doit pas être utilisé en routine.
Liens d'interêts

V. Tsatsaris déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche Diagnostics, Alexion Pharma, LFB.

A. Atallah déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Vassilis TSATSARIS

Médecin
Gynécologie
AP-HP, maternité Port-Royal, hôpital Cochin, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Cardiologie
thématique(s)
Obstétrique
Mots-clés