Dossier

Le syndrome d'épuisement professionnel des gynécologues-obstétriciens et des sages-femmes : état des lieux et réflexion sur les enjeux

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : M. Estryn-Behar

  • Cette revue de la littérature montre que les équipes présentant la cohésion la plus forte et la meilleure synergie entre médecins et non-médecins sont celles qui obtiennent les meilleurs résultats cliniques et la plus grande satisfaction des patients.
  • L'amélioration de l'environnement professionnel peut réduire simultanément le burn out et le turnover.
  • De même, l'étude SESMAT montre que pour les anesthésistes, pédiatres et gynécologues-obstétriciens français, le burn out est d'autant plus fréquent que la qualité du travail d'équipe diminue.
  • La démarche ergonomique participative permet de concevoir des organisations du travail et des espaces qui facilitent le travail d'équipe.
Liens d'interêts

M. Estryn-Behar déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Vie professionnelle
Mots-clés